Numérique ou digital ?

Par Alice Judéaux | 29 juin 2016 Numérique ou digital ?

Numérique ou digital, quel terme employer et dans quel contexte ?

Ayant à la base un avis très tranché sur la question (à savoir : « numérique » est un terme français, « digital » son équivalent anglais, s’agissant du domaine de la technologie et du Web), je souhaite aujourd’hui partager avec vous la lecture d’un article du Blog du modérateur, qui a fait évoluer mon opinion sur le sujet, en apportant notamment des nuances bien utiles.

Nous commencerons par énoncer quelques définitions, pour ensuite analyser la situation et enfin établir quelques recommandations d’utilisation, à mon sens très pertinentes.

Définitions

Numérique

D’un point de vue technique, le terme « numérique » est employé pour désigner la représentation de données ou de grandeurs physiques sous forme de nombres, notamment par opposition au terme « analogique ».

Par exemple, lorsque l’on parle d’un livre numérique, on se réfère à son aspect intangible, au fait qu’il ne s’agit pas d’un élément matériel.

De même, on utilisera un appareil photo numérique pour obtenir des photos à transférer directement sur un ordinateur et on numérisera un document pour le dématérialiser.

Digital

Il s’agit de l’adjectif associé au substantif « doigt ». Autrement dit, dans ce contexte, tout élément digital se rapporte plutôt, en principe, à quelque chose de matériel et donc de tangible.

On parlera, par exemple, d’une empreinte digitale.

Les « tracés digitaux », vous connaissez ? Il s’agit, en art préhistorique, de lignes réalisées avec les doigts, notamment sur les parois d’une grotte.

Analyse

Même si, pour lire un livre sur une tablette, on utilise volontiers son doigt pour en tourner les pages, c’est bien l’écran qui est digital (ou plutôt tactile), et non pas le livre, qui lui est numérique.

En revanche, on utilisera davantage un clavier digital sur l’écran d’un smartphone et un clavier (ou pavé) numérique sur un ordinateur. Sur ce point, recherchez « clavier digital » et « clavier numérique » sur Google Images, vous verrez bien qu’on ne parle pas de la même chose.

Le terme « digital » dans le langage du Web et, plus encore, du marketing, renvoie ainsi davantage à l’expérience du numérique qu’à son concept. « Digital » vient alors compléter « numérique » pour en affiner le sens.

Ainsi, il peut sembler utile d’adopter le terme « digital » comme un dérivé du terme « numérique » quand le contexte s’y prête.

Par exemple, on peut aisément différencier la numérisation (étape de changement de support d’un document, notamment dans le cadre du processus de dématérialisation) et la digitalisation (que l’on pourrait décrire comme la communication via des supports dématérialisés). Dans cet exemple, « digital » vient alors englober « numérique », lorsque la numérisation constitue une partie de la digitalisation.

Recommandations d’utilisation

Plutôt que de refuser catégoriquement l’utilisation du mot « digital » dans ce contexte, alors même que le terme est déjà largement employé, autant l’accepter en lui prêtant un sens approprié et nouveau, en complément de « numérique ».

Par exemple, on pourrait être amené à parler de « supériorité digitale » d’une entreprise ou d’une marque par rapport à une autre, sans pour autant que la « supériorité numérique » ait quelque chose à y voir.

Et puis, n’oublions pas que le français regorge d’expressions figées. Même si l’expression « fracture digitale » peut assez aisément se comprendre, il me semble qu’on lui préférera nettement l’expression « fracture numérique », pour désigner l’inégalité de l’accès aux technologies numériques. De même, il reste, selon moi, plus judicieux d’évoquer l’« identité numérique » d’une personne plutôt que son « identité digitale ».

 

Et vous ? Plutôt « numérique » ou « digital » ?

N’hésitez pas à nous le dire en commentaire ! 🙂


    MadameMonsieur