Vous faites traduire vos documents, mais vous sentez que votre message
ne résonne pas localement ?

Vous avez créé des messages publicitaires,
mais vous ne savez pas comment les adapter à l’international ?

Aujourd’hui, nous vous présentons une autre solution, la transcréation.

La transcréation, quésaco ?

Translation + creation = transcreation

Née de la fusion entre traduction et création, la transcréation est une forme de « traduction créative ». Lorsque le traducteur professionnel traduit de manière fidèle un texte vers sa langue maternelle en respectant le ton, le style, l’intention, le contexte du texte de départ et harmonise sa traduction avec la culture du public cible, le transcréateur va encore plus loin. Il réinvente le texte pour l’adapter de manière originale, voire audacieuse, au public cible, en transmettant avant tout une émotion.

 

La transcréation, êtes-vous réellement concerné ?

Pour le savoir, ne prenez pas en considération le domaine dans lequel vous travaillez, mais plutôt le type de document que vous voulez traduire. Pour un document technique, par exemple, qui ne contient ni émotion ni référence culturelle, une traduction classique suffira. En revanche, un message publicitaire qui comporte rimes, expressions idiomatiques, doubles sens et souvent un brin d’humour ne peut être traduit tel quel. Il s’agit alors d’en construire un nouveau, sur la base de l’intention originelle, pour que le message soit percutant dans le pays cible. Recourir à un processus de transcréation est donc nécessaire pour toute traduction de documents ayant trait au marketing, à la communication et à la publicité (documents promotionnels, messages sur les réseaux sociaux, brochures publicitaires, communiqués pour le lancement d’un produit par exemple).

 

La transcréation, les clés d’une adaptation réussie ?

Le message que vous véhiculez est primordial. La conception de votre message a pris du temps, le texte de départ a été réfléchi pour être attrayant dans la langue d’origine, et le texte cible se doit d’être tout aussi captivant. L’opération, sans l’aide d’un expert, peut se révéler périlleuse. Prêtez attention aux images, aux expressions, aux couleurs, car d’un pays à l’autre, elles peuvent évoquer des émotions contraires à celles recherchées. Pour ce faire, il est important de respecter le brief de communication utilisé lors de la conception de votre message publicitaire : quelle idée vous souhaitez transmettre, quels éléments sont importants, quel message résonnera le mieux chez vos clients dans le pays cible.

Le transcréateur intervient généralement après l’élaboration du concept créatif, mais il peut même participer à sa réflexion dans la langue d’origine afin d’en faciliter sa transposition dans la langue cible par la suite. La présence physique du transcréateur à vos côtés peut être utile, mais n’est pas nécessaire. En revanche, une communication claire entre les parties est fondamentale. Le transcréateur propose en général deux ou trois alternatives accompagnées de l’explication de sa réflexion pour vous aider dans votre choix. Il peut également vous mettre en garde sur l’utilisation d’une traduction, d’une couleur ou d’un double sens qui pourrait heurter votre public cible.

 

La transcréation, quel expert linguistique ?

L’opération doit être réalisée par un traducteur professionnel aux multiples facettes : natif de la langue cible (on n’aura de cesse de le rappeler !), doté d’une expertise linguistique évidente et d’une créativité débordante, au fait des références culturelles, et fort de notions en marketing et rédaction publicitaire. Chez TradOnline, nous sélectionnons des traducteurs ayant fait leurs preuves dans ces domaines. Pour faciliter les échanges et optimiser la qualité finale, tous nos transcréateurs travailleront en étroite collaboration avec vos services.

(Visited 40 times, 1 visits today)