Derrière un titre un peu mystérieux, se cache un des enjeux majeurs de notre siècle : celui de l’internationalisation des sites internet de nos entreprises, afin d’élargir leur champ d’action.

Si pour certaines entreprises la traduction de leur site internet est assez simple à réaliser, car elles ont uniquement un site internet « vitrine », ceci s’avère bien plus complexe pour d’autres.

Dès lors qu’une entreprise possède un site E-commerce avec un catalogue de produits mis à jour régulièrement, une ou des application(s) mobile(s), un blog, la gestion des traductions peut s’avérer ardue.

Ce que TradOnline préconise, c’est l’utilisation d’un TMS (translation management system) type Transifex.

Qui est Transifex ?

Transifex est le leader incontesté du marché des plateformes de localisation de sites internet. Des entreprises internationales majeures leur font confiance : Trello, EventBrite, Deezer, Waze.

Grâce à ce type d’outil, vous n’aurez plus à réaliser des copier/coller des ajouts à traduire, puis à les transmettre par email à votre agence de traduction. Toute nouvelle information à traduire remonte instantanément dans votre interface Transifex et peut être directement traduite par nos équipes.

Bien entendu, il est tout à fait possible de programmer l’outil de manière à évincer un contenu que vous ne souhaiteriez pas faire traduire sur Transifex.

Par ailleurs, rien n’échappe à Transifex, pas même les petits segments de textes disséminés çà et là sur votre site internet. Grâce à ce logiciel, plus d’inquiétude, tout ce qui est à traduire le sera.

Il ne reste plus qu’à définir la régularité d’intervention de nos traducteurs avec nos chefs de projet !

Gain de temps et d’argent

Par le passé, nous avions pour habitude de toujours demander des exports à nos clients. Mais avec la digitalisation grandissante de nos clients historiques, nous avons dû nous adapter.

Grâce à Transifex, nos clients gagnent un temps précieux, qui peut être réinvesti sur des tâches à valeur ajoutée plus importantes pour l’entreprise.

Tous nos clients pure player travaillent sous Transifex ou Smartling, son principal concurrent.

Quel que soit le service sélectionné chez Transifex, vous aurez cette automatisation de remontée d’information. En revanche, seule la version « advanced » permet de gérer le traitement des répétitions, et d’impacter le coût global du projet grâce à l’utilisation d’une mémoire de traduction.

Si toutefois vous ne comprenez pas en quoi le traitement des répétitions peut impacter positivement le coût de votre projet, je vous invite à lire un précédent article que nous avions rédigé sur le sujet : http://www.tradonline.fr/interview-de-loic-memoq-et-memoire-de-traduction-a-quoi-ca-sert/

Dans cet article nous parlons de MemoQ, mais Transifex « advanced » comporte les mêmes fonctionnalités.

Transifex propose également une fonctionnalité qui permet de donner du contexte aux traducteurs, grâce aux captures d’écran. Si toutefois des doutes persistent malgré tout, ils peuvent écrire un commentaire à l’attention du client, directement sur la plateforme. La réponse du client sera consultable par tous les traducteurs du projet (toutes langues confondues).

Pourquoi localiser votre site internet ?

Pourquoi parler de localisation plutôt que de traduction ? Tout simplement car il y a une multitude de règles linguistiques qui diffèrent d’un pays à un autre.

Par exemple, les genres, pluriels, variables, peuvent nécessiter un traitement différent selon les langues. Il peut par exemple y avoir plusieurs traductions de la variable « % » selon le chiffre qui apparaît devant le symbole pourcentage, et cela dans plusieurs langues. Grâce à Transifex, nos traducteurs pourront traiter ces particularismes linguistiques.

Transifex permet également de traiter les problèmes de mise en page liés au coefficient de foisonnement qui existe d’une langue à l’autre. Le coefficient de foisonnement correspond à la différence de longueur des phrases lorsque l’on passe d’une langue à une autre. Entre le français et l’anglais par exemple, le texte français est en moyenne plus long de 20 % que le texte anglais.

Pour interfacer Transifex avec votre CMS, il faudra que vous fassiez intervenir vos développeurs. Si vous êtes sur WordPress, la tâche sera simplissime. Elle peut être un peu plus complexe pour des outils maison.

Il ne vous reste plus qu’à contacter Transifex pour en savoir plus !