En tant qu’agence de traduction, nous avons un contact privilégié avec un grand nombre de nos clients, qui n’hésitent pas à nous faire part de leurs problématiques digitales.

Celle qui revient le plus souvent, c’est celle de la création de contenus régulière pour alimenter vos sites internet. Nombre d’entre vous savent qu’il faut en passer par là pour faire vivre votre site et être référencé par Google, mais tout le monde ne sait pas forcément comment s’y prendre.

C’est pourquoi j’ai décidé d’écrire cet article pour vous proposer quelques pistes de réflexion.

 

1 – Design actuel

Même si ceci peut paraître basique, il est important de revoir le design de son site suffisamment régulièrement pour qu’il ne devienne pas complètement ringard. Même chose pour le code de votre site qui pourrait être devenu obsolète ces 10 dernières années, tant les technologies ont évolué en si peu de temps.

Par ailleurs, il faut que ce design soit cohérent avec votre logo et tous vos éléments visuels. C’est ce qu’on appelle une charte graphique. Celle-ci doit intégralement être revue lors de la refonte d’un site internet. Évitez la police de caractère « années 90 » ou les pictos « clipart » avec un template WordPress futuriste. Ce serait de mauvais goût !

En général la sobriété est de mise, car ne perdons pas de vue que l’important reste que votre futur client puisse aisément naviguer sur votre site afin de trouver ce qui l’intéresse. Votre site doit donc être fonctionnel avant tout.

 

2 – Efficacité rime avec simplicité

Il est très important de bien se mettre à la place du client, pour qu’il trouve facilement toutes les réponses à ses questions. Si le contenu de votre site est brouillon, vous risquez de voir partir votre prospect à la concurrence. Car votre site internet colporte l’image de votre entreprise. Il faut y accorder le même soin qu’à la décoration du hall d’entrée de votre entreprise.

C’est un détail qui peut peser lourd au moment de la prise de décision finale.

 

3 – Informez vos clients en premier !

Restez en veille permanente sur tous les sujets liés à votre secteur d’activité, et n’hésitez pas à relayer tout sujet d’intérêt pour vos prospects, avant vos concurrents !

Plus vous serez réactifs, plus vous serez suivi, et plus vous gagnerez en visibilité. Soyez LA référence à suivre dans votre domaine sur les réseaux sociaux.

 

4 – Différenciez-vous par le ton

Chaque entreprise a ses propres valeurs. Faites en sorte que le ton que vous employez dans vos articles soit en adéquation avec les vôtres. Tout contenu trop généraliste ou trop peu impactant sera aussitôt oublié, perdu dans les toiles du web.

Il faut donc se donner un objectif par article, définir un message fort à passer, et s’y tenir.

 

5 – Un visuel adapté

Évidemment, plus vos images seront adaptées à votre contenu, mieux ce sera. Cela dit, toutes les entreprises n’ont pas le budget nécessaire pour une création visuelle sur mesure.

Quel que soit le cas, optez toujours pour des images qui vont faire réagir votre auditoire : humour, dérision, etc. Le tout est de faire passer une émotion par l’image.

Dans le cas contraire, l’image n’aurait que peu de valeur ajoutée.

 

6 – Suscitez le débat

Clairement, si vous arrivez à tourner vos phrases de façon à ce que votre auditoire souhaite réagir à vos articles, c’est l’idéal ! C’est d’ailleurs ce que recherche tout community manager 😉

 

7 – Soyez synthétique, méthodique

Un article de blog se lit presque en diagonale. Il faut donc simplifier la tâche du lecteur pour qu’il comprenne directement où vous voulez en venir. Listes à puces, passages en gras ou en italique, etc.

Mais évitez tout de même d’en faire trop !

 

8 – Écrivez, sondez, adaptez !

N’hésitez pas à demander l’avis de vos clients fidèles sur la qualité de votre dernier article. Un petit questionnaire rapide peut vous permettre d’adapter très rapidement votre contenu à ce que cherchent vos consommateurs. Progressez de manière empirique.

Et puis, plus vous écrirez, et plus il vous sera aisé d’écrire et de trouver le bon ton.

 

Vous pensez à d’autres éléments incontournables que j’aurais oubliés dans l’article ci-dessus ?

N’hésitez pas à m’en faire part !

Et bon courage à tous nos clients qui souhaitent se lancer dans l’aventure de la création de contenus éditoriaux 😉