La traduction automatique, les agences de traduction et les traducteurs freelance (ou le Chat, la Belette et le petit lapin)… et les autres !

 

Aaah le choix cornélien qui s’impose au webmaster qui veut publier son site en chinois, à l’association qui a un mailing à envoyer, au journaliste qui veut diffuser son article à l’étranger, à l’entreprise qui veut sa plaquette commerciale traduite en portugais…  Vers qui se tourner ? Comment bien choisir son fournisseur de services de traduction ? Quand on baigne dans le monde merveilleux de la traduction cela semble évident, mais quand on s’en approche pour la première fois, on manque de repères.

Alors, chers clients, voici donc un petit tableau récapitulatif (cliquez sur celui-ci pour le voir en plein écran).

Mais pourquoi cette référence à La Fontaine dans le titre ? (je vous encourage à lire cette histoire). Eh bien, il se peut qu’à plus ou moins longue échéance, agences et freelances se voient mangés par le géant « traduction automatique » ! Et deviennent des relecteurs de traductions effectuées par un outil qui devient de plus en plus performant… le débat est ouvert !

 

(Visited 3 167 times, 1 visits today)