Pour les entrepreneurs, conquérir les USA fait partie intégrante du développement de leur société. Si le dynamisme économique de ce pays fait rêver, développer son entreprise aux USA est un moyen de toucher 320 millions de personnes. Découvrez quelques astuces pour mener son projet à bien.

Bien cibler son marché pour développer son entreprise aux USA

Se lancer aux Etats-Unis est une évolution naturelle pour de nombreux entrepreneurs. Pour autant, avant de se lancer dans un tel projet, il est nécessaire de vérifier que le marché américain se prête à votre produit. Une étude de marché s’impose naturellement comme vous avez déjà pu le faire en France en amont de la création de votre entreprise. Notez que le digital et toutes les nouvelles technologies ont la cote, de même que le développement d’entreprises typiquement françaises dans le secteur du goût (boulangeries, gastronomie française, etc.). En revanche, si vous souhaitez développer aux USA une chaîne de fast food, vous comprendrez aisément qu’il faudra trouver le moyen de vous démarquer pour prendre une place dans un secteur très fermé.

Les formalités pour développer son entreprise aux USA

Monter son entreprise aux USA est plus simple qu’en France s’il s’agit d’une petite structure qui ne nécessite pas de capital. Pour autant, il existe tout de même des formalités comme le choix de son statut. Entreprise en nom propre, société avec des actionnaires, à vous de développer votre entreprise selon vos ambitions. Ensuite, il faut remplir un “Fictitious Business Name Statement” pour être enregistré et voir un avis publié dans un journal local quelques semaines plus tard. Une fois ce document rempli, vous pouvez vous rendre dans une banque pour ouvrir un compte bancaire. Pour engager des employés, il vous faut un numéro d’employeur que vous obtiendrez auprès de l’I.R.S. Pour vendre des produits, il vous faut un “seller permit”.

Lancer son entreprise aux USA en optant pour le “joint venture”

Si vous souhaitez développer votre entreprise aux USA, notez que vous devez avoir les reins solides. En effet, les banques américaines ne prêtent pas aux entreprises qui s’installent et n’apportent pas de garanties suffisantes. Elles exigent des actifs importants, c’est pourquoi nombreux sont ceux qui optent pour le “joint venture“. Il s’agit ici de s’associer avec un partenaire puissant qui vous aidera à diffuser votre produit ou promouvoir votre service tandis qu’il s’appuiera sur vos compétences.

Adopter la culture “business” américaine

Aux Etats-Unis, le business prend une place essentielle. Réussir sa carrière et développer son entreprise sont des facteurs très valorisants. L’idée du “self-made-man” prédomine outre-Atlantique, le système américain est fondé sur le mérite et le travail, vous ne devrez pas lésiner sur les heures pour développer votre société et devrez, de la même manière compter, sur des employés qui ont pleinement conscience de cette culture spécifique. D’autre part, n’oubliez jamais le célèbre adage “Time is money” (le temps c’est de l’argent). Aux USA, dans le cadre du travail, le retard n’est pas accepté, tout le monde arrive à l’heure, les réunions débutent à l’heure, là-bas, personne ne se fait attendre. En outre, la culture d’entreprise américaine se distingue par sa manière de gérer les employés. Cette culture se développe en France avec les open spaces et les entreprises libérées dans lesquelles les employés sont impliqués mais ont également des espaces de liberté. Il suffit de regarder des entreprises majeures comme Google pour mieux comprendre l’esprit d’entreprise américain.

Culture d'entreprise américaine

Adapter les pratiques de son entreprise au marché américain

Aux USA, l’environnement juridique prend une place prépondérante. Au moment de monter votre filiale américaine, vous serez certainement amené à prendre un avocat. Il ne s’agit pas ici de défendre quelque cause qui soit mais de s’octroyer les services d’une personne qui vous accompagnera dans toutes vos démarches. Tantôt conseiller juridique, tantôt rédacteur de contrats, l’avocat a de multiples fonctions aux Etats-Unis. En outre, développer son entreprise aux Etats-Unis revêt un aspect complexe en raison de la structure même du pays. Vous devrez ainsi composer avec le système juridique de l’Etat fédéral, de l’Etat dans lequel vous implanterez votre entreprise voire, parfois, avec le système juridique local. Enfin, la tradition procédurière aux USA n’est pas une légende, mieux vaut avoir un avocat à ses côtés.

Considérer que le client est roi

Si de nombreuses entreprises considèrent déjà que le client est roi, ce que nous évoquions dans le point précédent à travers le comportement procédurier des américains pousse naturellement à prendre soin au maximum de ces personnes qui n’hésitent pas à vous envoyer devant les tribunaux. Pour développer son entreprise aux USA, il faut ainsi prendre en compte certains aspects bien spécifiques et considérer que la satisfaction du client est votre objectif principal.

Gérer l’aspect multilingue d’un pays cosmopolite

Aux Etats-Unis, la langue de base est bien sûr l’anglais. Pour autant, ce pays très cosmopolite vous imposera certainement de devoir être en mesure de communiquer dans diverses langues. Sa proximité avec le Mexique explique également l’intérêt pour toute entreprise souhaitant se développer aux USA de maîtriser tout à la fois l’anglais et l’espagnol. Si vous ne maîtrisez pas totalement ces langues, peut-être sera-t-il plus prudent de faire appel à une agence de traduction professionnelle voire de vous offrir les services d’un professionnel de l’interprétation.

Maîtriser le “business language” pour développer son entreprise aux USA

Aux Etats-Unis, dans le monde des affaires, vous serez peut-être surpris de voir les hommes et femmes d’affaires utiliser des expressions spécifiques liées au sport ou à l’armée. Ils gèrent leur entreprise comme ils gèreraient une équipe de football américain ou des militaires. Aussi, s’ils vous parlent de “home run” ou de “troops”, ne soyez pas surpris. D’autre part, il semble essentiel de connaître les bases afin de ne pas répondre à côté ou de ne pas prendre pour argent comptant tout ce qui est dit. En anglais, si l’on vous demande “comment allez-vous ?”, sachez qu’il n’est pas réellement question de savoir comment vous allez, il s’agit d’une simple salutation qui se pratique d’ailleurs dans d’autres pays anglophones. De même, si une relation professionnelle vous dit “allons déjeuner ensemble”, cela ne signifie pas nécessairement que vous allez manger avec mais que vous restez en contact. Evitez tout malentendu en apprenant les bases. Enfin, évitez les formules de politesse trop pompeuses, appeler un partenaire par son prénom n’est pas un manque de respect, cela correspond à une pratique qui s’accorde avec la culture américaine et qui consiste à mettre tout le monde sur un pied d’égalité.

Trouver des partenaires qui connaissent le marché américain

Parce que le marché américain est différent des autres pays, développer son entreprise aux USA nécessite une bonne connaissance des pratiques locales. S’adjoindre les services de personnes qui maîtrisent le business américain voire de locaux est un atout de poids pour la réussite de son entreprise aux Etats-Unis. Découvrez la vidéo d’une canadienne qui a conquis le marché américain et qui dispense ici 7 conseils pour conquérir le marché américain.

Vous l’aurez compris, développer son entreprise aux USA nécessite une connaissance de ce pays dont la structure et la culture sont différentes de la France. S’implanter aux Etats-Unis ne peut laisser place à l’improvisation si vous souhaitez réussir votre projet et conquérir le marché américain. Pour en savoir plus les bonnes pratiques en matière de création et de développement d’entreprise aux Etats-Unis, le site Europusa est particulièrement complet.

Si vous souhaitez obtenir des conseils pour développer votre entreprise aux USA, n’hésitez pas à nous contacter.