Rapport de la Commission des affaires culturelles du Sénat sur la diversité linguistique dans le fonctionnement des institutions européennes

On peut le trouver ici et ici. Le rapporteur est le sénateur Legendre.

Quelques citations :

Après avoir indiqué que des arguments de fonctionnement des institutions ou encore de coût prétendument exorbitant des services de traduction et d’interprétariat étaient régulièrement avancés pour excuser les nombreuses infractions au respect de la diversité linguistique, il a fait remarquer que, en termes relatifs, le coût total de la traduction et de l’interprétariat dans une Union comptant vingt-trois langues officielles, toutes institutions confondues, ne représenterait, en moyenne, que 2,20 euros par citoyen et par an.”

“Il a également salué les efforts de la présidence française de l’Union européenne, qui ont permis l’adoption par le Conseil, les 20 et 21 novembre 2008, d’une résolution sur le multilinguisme appelant notamment à lancer une réflexion sur la mise en place d’un éventuel programme européen spécifique de soutien à la traduction.”

Sujet à suivre…