Les premières questions qui nous viennent en tête, quand il s’agit de la traduction d’un site internet, sont les suivantes : doit-on traduire tout le contenu ? Qui est le buyer persona ? Quelle zone géographique est ciblée ?

Mais ces questions, bien que primordiales, ne sont pas les seules qui doivent être abordées au démarrage d’un projet de traduction de site internet.

Je vous invite à découvrir les autres ci-dessous !

 

Quel type de site internet souhaitez-vous faire traduire ?

TradOnline intervient sur 3 types de sites internet différents :

  • Les sites corporate ou sites vitrines : les contenus sont rarement très techniques, la forme est tout aussi importante que le fond, et ce sont des contenus statiques qui ont vocation à perdurer dans le temps.

Par contenu statique nous entendons l’architecture du site avec les menus, les catégories, les FAQ et parfois même les CGV et les mentions légales.

Ne sont pas considérés comme des contenus statiques les offres promotionnelles, les articles de blog, le lien vers les articles de presse qui parlent de votre produit, etc.

Pour ce type de projets, nous préconisons toujours une prestation de traduction par un traducteur senior, avec révision par un second traducteur. Pourquoi cette double lecture me direz-vous ? Parce que nos traducteurs sont humains et que personne n’est à l’abri d’une erreur d’inattention, et parce que ce double regard permet également d’améliorer la formulation de certaines phrases, pour que votre site corporate soit aussi impactant en langue étrangère que dans votre langue maternelle.

 

  • Les sites e-commerce : cette catégorie est assez vaste et il est difficile de faire des généralités. Ce qui est certain, c’est qu’un site e-commerce comporte une base de produits en supplément des éléments classiques qu’on peut trouver sur un site corporate. Élément important sur un site e-commerce : la traduction du « wording » peut avoir un gros impact sur le taux de transformation des visiteurs en clients. Il faut donc y accorder un intérêt tout particulier.

Qu’entend-on par «wording » ? Le « wording » regroupe tous les termes cliquables sur le site, donc les CTA (call to action) qui invitent les visiteurs à découvrir les produits phares de votre site e-commerce.

Ex : entre un bouton qui vous indique « cliquez ici » et un autre qui vous dit « venez vite découvrir nos nouveautés », lequel est le plus attractif ? C’est donc un vrai travail marketing qui est à réaliser dans ce cas-là.

 

  • Les sites SaaS ou cloud : ce sont en général des logiciels en ligne. Dans ce cas-là, nous invitons nos clients à nous fournir le contenu de ces logiciels au format de leur choix (html, xml, json, autre). Nous nous engageons à leur retourner les documents sous le même format, pour réintégration dans leur outil.

 

 

4 solutions pour obtenir la qualité de traduction souhaitée

1 – Quelle que soit la nature du site internet que vous souhaitez nous faire traduire, ce que nous vous conseillons vivement, c’est de mettre en place un guide de style et de nous le transmettre en début de projet.

Dans le cadre de la rédaction de ce guide de style, l’une des premières questions à vous poser sera de savoir si vous souhaitez tutoyer ou vouvoyer vos consommateurs. Si ce n’est pas une notion qui existe en anglais, en revanche elle existe dans bon nombre d’autres langues.

2 – La question du pays ciblé est également particulièrement importante, car il peut y avoir de nombreuses variantes entre une même langue parlée dans deux pays différents.

3 – Avez-vous réfléchi en amont à l’impact de la traduction sur l’ergonomie de votre site multilingue ? Il faut savoir que d’une langue à une autre, vos textes peuvent prendre plus ou moins de place sur votre page internet. Il est donc possible qu’il soit nécessaire de retravailler votre mise en page dans certaines langues. Si toutefois vous souhaitez que la mise en page soit strictement identique, nous pouvons ajouter une contrainte de caractères à nos traducteurs.

4 – Quid des variables ? Dans certains textes nous allons retrouver ce type de phrase : « %d chansons », où « %d » représente un nombre entier. Il faut savoir que les règles de pluriel sont différentes selon les langues : pour la plupart, il n’existe qu’un singulier et un pluriel, mais certaines comprennent plusieurs pluriels différents (4 par exemple en russe). Il est donc très important d’identifier ces variables en début de projet pour éviter de les traiter comme des segments classiques.

 

 

Ce qui a un impact sur notre devis

5 – La question centrale est celle du volume à traduire, de la fréquence des mises à jour, de la durée de vie des contenus et in fine, la question du budget global alloué à la traduction. Ces 3 questions sont indissociables l’une de l’autre et votre chef de projet pourra vous conseiller la meilleure solution en fonction des éléments de réponse que vous lui apporterez.

6 – Doit-on faire traduire votre newsletter, votre blog, vos emails transactionnels, votre URL, vos images, vos métadonnées, etc. ?

7 – Quid du référencement ? Est-ce une question qui vous préoccupe ? Avez-vous une agence partenaire ? Doit-on respecter certaines contraintes ? Souhaitez-vous que TradOnline intervienne sur ce sujet ?

8 – Par ailleurs, si nous sommes amenés à travailler sur votre CMS (content management system, ou système de gestion de contenu), le prix ne sera pas le même si nous devons traduire des blocs de texte ou des segments isolés. Car un segment isolé par définition manque de contexte. Or c’est le contexte qui va permettre aux traducteurs de savoir comment traduire tel ou tel terme. Donc plus les segments à traduire sont courts, plus le traducteur prendra de temps pour les traduire et plus cela vous coûtera cher.

 

De manière générale, si vous êtes en train de réfléchir à l’internationalisation de votre site internet, quel qu’il soit, nous vous invitons à réfléchir au processus de modification de votre site en interne et à définir une personne qui se chargera de faire le lien avec votre agence de traduction. Une bonne organisation est souvent la clé d’un site internet efficient et dont les informations sont à jour.

(Visited 506 times, 1 visits today)