Comme chaque année chez TradOnline, la saison des rapports annuels débute en janvier.

La traduction d’un rapport annuel requiert expertise et professionnalisme, tous les traducteurs n’ont pas les compétences pour traiter ce type de projet. Non seulement le rapport annuel peut comporter des éléments juridiques mais également des éléments financiers pointus. Quant au volume, il est généralement important : entre 20 000 et 40 000 mots en moyenne.

 

Qu’est-ce qu’un rapport annuel ?

qu'est ce qu'un rapport annuel ?Le rapport annuel est un document rédigé chaque année dans les 4 mois qui suivent la fin de l’exercice fiscal de l’entreprise. Ce document regroupe les informations principales sur l’activité de la société au cours des 12 derniers mois, mais également les projections sur les années à venir en termes de stratégie ou de perspectives d’avenir, ainsi que les événements marquants qui ont impacté l’activité de votre entreprise. On retrouvera notamment un bilan et un compte de résultat dans le rapport annuel d’une entreprise.

Le rapport annuel est un document que l’on doit obligatoirement fournir aux actionnaires au moins 15 jours avant la date de l’assemblée générale.

Par le passé, toute entreprise devait déposer une copie de ce rapport annuel au greffe du tribunal d’instance. Ce n’est plus le cas aujourd’hui pour les entreprises non cotées en bourse.

 

Pourquoi les rapports annuels sont-ils si importants ?

Il s’agit d’un document qui sera présenté à l’ensemble des collaborateurs de votre entreprise : actionnaires, partenaires externes, salariés en interne, filiales. Chaque donnée se doit d’être traduite le plus fidèlement possible, et de nombreux termes se doivent de respecter la terminologie de votre entreprise.

La plupart des entreprises cotées en bourse mobilisent énormément de ressources pour que ce document soit complet. Il leur est donc nécessaire d’obtenir une traduction de qualité, qui ne viendra pas gâcher la qualité du travail fourni en amont.

Ce rapport annuel va véritablement servir de feuille de route lors de l’assemblée générale et va permettre de guider le conseil d’administration dans ses décisions futures. C’est CE rapport qui va guider la politique de votre entreprise. Il est donc primordial que sa traduction soit extrêmement précise.

 

Nos conseils pour optimiser la traduction de votre rapport annuel

Nous vous conseillons d’inclure les délais de traduction dans votre retro-planning initial. Vous penserez peut être qu’il s’agit d’une évidence mais de nombreuses entreprises attendent le dernier moment pour se poser la question de la traduction. Or, plus on doit travailler dans l’urgence, plus les tarifs sont élevés. Vous avez donc tout intérêt à anticiper pour votre santé (financière et physique) comme pour la nôtre !

D’autant que si vous avez anticipé, ceci vous évitera également de vous étrangler en recevant des devis de traduction. Car la traduction d’un rapport annuel de 30 000 mots représente un budget conséquent (environ 5 000 € HT, qu’il faudra pondérer en fonction de vos contraintes et des langues cibles).

Si toutefois vous souhaitez faire baisser le prix de traduction de votre rapport annuel, évitez à tout prix de vous adresser à une agence de traduction à bas coûts. Les résultats ne seront pas à la hauteur de vos attentes et vous aurez l’impression d’avoir payé trop cher pour la qualité reçue. Privilégiez donc la segmentation de votre document : que dois-je faire traduire absolument ? Quelles parties vont avoir un impact fort sur les décisions à venir ?

Pour les contenus qui ne font pas partie de cette catégorie, nous pourrons même envisager de vous proposer d’en effectuer une traduction automatique avec relecture humaine.

 

Grâce à la qualité de ses conseils, TradOnline est l’agence de traduction idéale pour vous soutenir dans vos projets de traduction de rapports annuels financiers.

N’hésitez pas à nous appeler pour en savoir plus.

(Visited 75 times, 1 visits today)