Traduction d'un site marchand

Kiabi nous fait confiance pour la gestion de ses projets de traduction des fiches produits présentes sur son site marchand.

Contexte

Le site internet de cette marque de prêt-à-porter intègre un site marchand sur lequel est accessible l’ensemble des collections et sur lequel l’internaute peut commander en ligne un vêtement. Ce site est proposé en 4 langues.

Besoin de traduction

Les équipes de cette marque souhaitaient disposer des contenus descriptifs des produits (vêtements) traduits au fil du renouvellement des collections et ce, en trois langues.

Les équipes devaient organiser à la fois la production de contenus, la traduction des contenus et la publication en ligne ou au-delà des nouveaux produits dans la langue d’origine et dans les langues de traduction, tout cela avec un rythme pertinent tenant compte des ressources disponibles en interne, des ressources externes de traduction et de l’acceptabilité des internautes en termes de fréquence d’évolution des gammes de produits.

Ce que nous avons mis en place
  • L’optimisation des coûts de traduction est un élément clé. Le volume (plusieurs milliers de mots) et la fréquence (hebdomadaire, à jour et heure fixes) de réception de nouveaux contenus sont des données clés à prendre en compte. Les répétitions sont le troisième élément clé. En effet, la nature même des produits (vêtements) et des contenus à traduire (fiche descriptive : composition, nom du produit, description, mots clés associés notamment pour le SEO ou l’URL) ont pour conséquence un important taux de répétitions de segments entre fiches.
  • Une équipe de trois traducteurs par langue, spécialisés dans le domaine de la mode vestimentaire, a été mise en place.Deux traducteurs sur les trois traduisant chaque semaine, avec une rotation permettant à la fois de ne pas épuiser un traducteur mais aussi de garantir un remplacement en cas d’indisponibilité prévue ou imprévue. Le projet est organisé autour d’une solution de TAO (Traduction Assistée par Ordinateur) en version serveur, permettant un accès et une traduction en simultané, en lien avec une mémoire de traduction partagée entre tous les traducteurs. Cette mémoire est mise à jour en continu et permet, dans le temps, de faire baisser les coûts de traduction : statistiquement, de plus en plus de nouveaux contenus créés peuvent avoir déjà été traduits intégralement ou partiellement dans un lot précédent. Les coûts de traduction évoluent ainsi à la baisse.
  • Enfin, les fichiers de données sources (les contenus à traduire) sont extraits automatiquement de l’outil de gestion de base de données du client (ici en format csv/xls), importés comme tels dans notre solution de TAO et retournés au client dans le même format pour être intégrés à la base de données « produits » automatiquement.
Traduction Site e-commerce
Share on LinkedInTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Email this to someone