TradOnline travaille depuis 5 ans maintenant avec memoQ, un outil développé par Kilgray. Nous connaissons plutôt bien les fonctionnalités de base de cet outil, mais comme une nouvelle version sort tous les 6 mois, nous devons rester à la page ! C’est là qu’Anna intervient 🙂

 

TradOnline : tu es formatrice memoQ depuis quelques années. Peux-tu nous expliquer en quoi consiste ton travail ?

Anna : je suis enseignante universitaire basée actuellement en Alsace mais également passionnée de memoQ. C’est pourquoi je me déplace partout en France pour assurer des formations sur memoQ pour des publics très divers.

Mes formations peuvent faire l’objet d’un remboursement auprès de l’OPCA ou du FIF-PL, ce qui n’est pas pour déplaire à mes clients !

 

TradOnline : qu’est ce memoQ exactement ?

Anna : à mon avis, c’est le meilleur outil de TAO au monde ! memoQ est conçu pour faciliter le travail des traducteurs, relecteurs, réviseurs et pour réunir toutes les ressources (anciens textes traduits, références, glossaires, etc.) sur une même interface. Tout est sur memoQ. Nul besoin d’ouvrir des documents sur Word ou PDF en parallèle de memoQ !

memoQ est également une solution idéale pour travailler à plusieurs sur le même projet et garantir ainsi rapidité et maintien de l’harmonie terminologique. Ce que j’apprécie particulièrement dans memoQ, c’est que la prise en main est très facile, et qu’en même temps les fonctionnalités avancées permettent de changer toutes les options (ou presque) pour un outil « sur-mesure » pour les besoins spécifiques d’un client ou d’une agence de traduction.

 

TradOnline : tu m’as expliqué que tu étais présente au lancement de la première version du logiciel memoQ, peux-tu nous en dire plus sur la naissance du projet ?

Anna : les créateurs de memoQ sont trois jeunes informaticiens-linguistes très créatifs que j’ai connus grâce à ma thèse : Balázs Kis, István Lengyel et Gábor Ugray. Leurs noms de famille ont donné le nom à leur entreprise, Kilgray. Au début, ils travaillaient dans un local attenant à un restaurant très tendance à Budapest, il y avait toujours une très bonne ambiance chez eux. J’ai commencé à donner des formations memoQ en 2006, mais le logiciel est né en 2004.

 

TradOnline : comment ce logiciel (memoQ) se positionne-t-il par rapport à la concurrence ?

Anna : memoQ est un outil majeur sur le marché de la traduction. Un des atouts de Kilgray est la qualité de leur relation client : ils sont toujours très à l’écoute des besoins et des idées de leurs utilisateurs et ils font eux-mêmes régulièrement de la traduction ; cela leur a permis de créer un outil très performant qui correspond vraiment aux besoins des professionnels de la traduction.

Le memoQFest, organisé tous les ans à Budapest depuis 10 ans, est une plateforme d’échanges autour du logiciel avec formations et présentations des bonnes pratiques. Mais c’est également un moment convivial très apprécié des traducteurs, qui ne manquent pas de faire la fête jusqu’au petit matin ! L’équipe de Kilgray est très professionnelle et dynamique et l’ambiance de travail sur place est toujours très décontractée et amicale. Quand on arrive au memoQFest, on se sent tout de suite chez soi et on a l’impression de connaître les autres depuis longtemps, car on partage la même passion pour la traduction.

 

TradOnline : qui est amené à te contacter pour ces formations ?

Anna : mon public est très varié : j’assure des formations pour des universités, je me déplace pour former des équipes de chefs de projets en agences de traduction, mais j’ai également beaucoup de demandes de la part de traducteurs indépendants. Mes formations sont toujours personnalisées, je m’adapte le plus possible à mes clients.

Avant de préparer la formation, je fais un entretien préalable pour connaître le fonctionnement et la façon de travailler de mon client. Ensuite, j’identifie le niveau et je mets en place une formation bien ciblée et adaptée aux besoins du client.

Dans le cas des traducteurs indépendants, je propose également des formations à distance par Skype, à raison de 3 séances de 2 heures. Ceci permet d’approfondir et de pratiquer entre les séances ce que nous avons appris lors de la formation.

 

TradOnline : peux-tu expliquer ce que tu fais pour TradOnline ?

Anna : TradOnline fait partie de mes clients préférés (TradOnline : merci Anna !).

Pour commencer, j’ai assuré une formation sur site en novembre 2017. C’était une super journée très intense avec une équipe extraordinaire et motivée. Depuis, nous restons en contact, et je me tiens à leur disposition pour toute question concernant memoQ.

Il y a quelques mois, nous avons refait une formation (cette fois-ci à distance) sur Customer Portal et QTerm, des sous-parties de memoQ.

 

TradOnline : ton métier t’amène à voyager un peu partout en France. Est-ce dur de concilier vie pro et vie perso ?

Anna : chez nous, toute la famille aime voyager et une de nos passions est la découverte de la France. Si je peux, je m’organise pour que toute la famille puisse m’accompagner en déplacement et on essaye de passer un week-end sur place pour découvrir les environs. Pendant les formations, c’est mon mari qui s’occupe de nos quatre enfants, c’est un temps très spécial pour tous, ils en profitent bien !

 

 

Un grand merci Anna pour ce partage d’expérience.

Si vous êtes traducteur et que vous avez besoin/envie de vous former à memoQ, nous vous conseillons les services d’Anna, sans aucun doute. Son professionnalisme et ses capacités d’écoute font d’elle une formatrice hors pair !

 

(Visited 97 times, 1 visits today)