Beaucoup d’agences de traduction vous proposent des prestations « pas chères » et « rapides », sans « prise de tête ». Mais faut-il s’en satisfaire ? Nous pensons que non ! Tout ce qui est « pas cher » n’est pas économique !

S’il vous est déjà arrivé de voir un trou apparaître après lavage dans un pull « pas cher », vous comprendrez de quoi je parle. Car changer de pull tous les mois à cause d’une faible qualité de matière, ça peut coûter bien plus cher que d’acheter un pull de qualité dès le départ ! C’est ce qu’on appelle l’obsolescence programmée…

 

Obsolescence programmée

cartel phoebus traductionOn parle beaucoup du concept d’obsolescence programmée depuis des années. Les exemples ne manquent pas, notamment dans le domaine électrique avec le cartel Phoebus. Ce cartel d’industriels créé au début du 20e siècle s’est tout simplement mis d’accord sur la durée de vie de leurs ampoules, afin d’en vendre plus.

Le but est simple : plus un produit a une durée de vie limitée, plus le consommateur est susceptible de le renouveler rapidement, faisant ainsi fructifier les comptes des entreprises qui le commercialisent.

Mais ceci ne marche qu’un temps, car pour finir les consommateurs finissent par se rendre compte qu’ils sont pris pour des pigeons !

Et l’environnement dans tout ça ? C’est bien le problème, car à cause de l’obsolescence programmée d’un grand nombre de nos produits électroniques, nous jetons de plus en plus. Et jeter, c’est polluer un peu plus la planète.

Des alternatives à l’obsolescence programmée émergent un peu partout. Sur le site d’une communauté de réparation américain, on peut lire la devise suivante : « Réparer, c’est mieux que recycler. Réparer c’est sauver la planète. Réparer c’est économiser de l’argent. Réparer c’est apprendre. Vous ne possédez vraiment que ce que vous savez réparer. » iFixit, 2010.

L’équivalent français de cette plateforme s’appelle Commentreparer.com. Je vous invite à aller y faire un tour si ce n’est pas déjà fait !

 

 

Obsolescence programmée et traduction

Mais quel est le lien entre l’obsolescence programmée et la traduction me direz-vous ?

À cause de l’obsolescence programmée et du coût de plus en plus faible des produits vendus dans nos boutiques, c’est la qualité de toutes les matières premières qui en pâtit ! Or la traduction est une matière première tout comme le coton de vos pulls ou l’inox de vos casseroles.

Le problème c’est qu’en tirant sans cesse les prix vers le bas, la qualité est nettement en baisse également, y compris chez les traducteurs professionnels. Et comment les blâmer ? S’ils sont payés moins cher, ils vont passer moins de temps sur le projet ! Oubliez donc la recherche méthodique de terminologie, la relecture approfondie de leur travail, les remontées de questions, les prises de distance sur le sujet, etc.

Nul doute cependant que les mentalités évoluent sur ce sujet, dans le domaine de la prestation de service comme dans le domaine des biens d’équipements. Première initiative, le futur smartphone de Motorola anti-obsolescence.

 

sommes-nous trop nombreux sur terre ?La minute engagée : En seulement 12 ans, la planète a accueilli 1 milliard d’êtres humains supplémentaires, et la courbe exponentielle n’en est qu’à ses débuts. Nos sociétés occidentales vont devoir évoluer dans leurs comportements de consommation et d’achats.

D’autant que les BRICs (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud) représentent 42 % de la population mondiale alors que ce ne sont pas eux qui consomment à outrance pour l’instant. Espérons que leur développement ne passera pas par cette phase-là !

 

Pour finir, je vous partage cette infographie de l’ADEME (L’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) sur l’évolution nécessaire de nos modes de consommation.

 

TradOnline s’est toujours positionné en défenseur de la qualité et nous pensons réellement que ce positionnement a de beaux jours devant lui.

C’est d’ailleurs un positionnement que nous partageons avec de nombreux clients.

 

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le relayer sur les réseaux sociaux !

(Visited 36 times, 1 visits today)
Share on LinkedInTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Email this to someone